Nos activités

Nous développons des filières inclusives et durables de valorisation des ordures et rebuts et menons des activités sociales autour de l'insertion socio-professionnelle pérenne des acteurs du Déchet et la sensibilisation des populations aux écogestes.

Projet Énergie verte

Du déchet biodégradable au combustible écologique

Les Recycleries

Structuration d'unités de tri professionnelles

Le Comptoir du Plastique

Une unité de recyclage pour Porto-Novo

L'opération 2-en-1

Éducation environnementale en milieu scolaire

Projet Énergie verte

Depuis Septembre 2019

Contexte

Au Bénin, à peine plus de 30 % des ménages sont raccordés à l’électricité tandis que le prix du gaz reste prohibitif. Plus de 90 % des ménages urbains font donc usage du bois de chauffe ou du charbon afin de satisfaire leurs besoins quotidiens en énergie de cuisson. Face à la déforestation massive et la pollution atmosphérique engendrées, des solutions durables et abordables doivent être élaborées.

Initiative

Lancé en septembre 2019, le Projet Énergie verte consiste à mettre en place une filière de valorisation des déchets organiques en combustible écologique et à développer toute technologie qui permettrait d’augmenter le pouvoir calorifique de ce combustible tout en le produisant à moindre coût à grande échelle.

Il s'agit à la fois de:

  • Trouver des débouchés pour les résidus biodégradables produits sur le territoire
  • Élaborer un combustible de qualité, aux propriétés calorifiques similaires au charbon de bois
  • Proposer une énergie de cuisson ne causant pas de déforestation et moins polluante que le bois-énergie
  • Rendre disponible un combustible permettant aux ménages de réaliser des économies sur leurs dépenses énergétiques
  • Créer une unité de production pérenne où la vente du combustible permet de couvrir les charges de fabrication
  • Générer de nouvelles opportunités économiques sur le territoire en créant des emplois directs et indirects à chaque maillon de la chaîne de valeur (approvisionnement, production, distribution)

Résultats

18 tonnes de déchets récupérées

Un foyer amélioré rendant le combustible comparable au charbon de bois inventé

94 % de satisfaction auprès de 200 ménages précaires partenaires

Les Recycleries

Depuis Février 2021

Contexte

Pour la première fois au Bénin, l’État s’est emparé de la problématique de la gestion des ordures ménagères en lançant courant 2020 un important projet de modernisation. L’ambition affichée à l’horizon 2026 est de parvenir à collecter plus de 90 % des déchets produits dans les cinq villes principales du sud du pays et d’en valoriser au moins 60 %.

Dans ce contexte, la collecte des ordures au porte-à-porte est progressivement systématisée et les espaces adéquats pour recevoir ces déchets aménagés. On compte notamment la mise aux normes et la construction de plusieurs dizaines de points de regroupement urbains des ordures ménagères, étape intermédiaire entre les ménages et les centres de transfert périphériques.

Si ce projet de modernisation constitue une bonne nouvelle pour la salubrité des villes béninoises, il l’est aussi en matière d’emploi avec plus de 10 000 opportunités qui devraient être créées à terme, notamment pour les plus démunis.

C’est dans ce contexte foisonnant que Gbobètô apporte sa pierre à l’édifice pour des villes durables et des emplois verts.

Initiative

En partenariat étroit avec la Société des Gestion des Déchets et de la Salubrité du Grand Nokoué (SGDS-GN), bras opérationnel du gouvernement pour conduire le projet de modernisation, Gbobètô met en place des Recycleries au niveau des points de regroupement.

D’une part, il s’agit de créer les conditions matérielles et sanitaires adéquates pour permettre de pratiquer des activités de tri en toute sécurité sur les points de regroupement, sans que celles-ci ne gênent les opérations de déchargement et d'évacuation des déchets ménagers.

D’autre part, il s’agit d’appuyer la formalisation des acteurs qui pratiquaient le tri et la revente des matières recyclables dans la précarité afin de les transformer en opérateurs de tri professionnels et efficaces. Gbobètô mène des activités de formation technique et sanitaire, de renforcement des capacités de gestion et d’accompagnement à l’insertion dans un système de protection sociale.

Les objectifs :

  • Les acteurs formalisés occupent un emploi décent et bénéficient d’une protection sociale
  • Ces acteurs apportent une contribution majeure au développement durable de la ville en étant les premiers agents de tri et récupération des matières recyclables
  • La quantité de déchets enfouis est réduite

Résultats

Une Recyclerie en cours d'aménagement

24 opérateurs ciblés

Un système opérationnalisé au cours de la période 2021-2022

Le Comptoir du Plastique

Depuis Novembre 2019

Contexte

Pour la première fois au Bénin, l’État s’est emparé de la problématique de la gestion des ordures ménagères en lançant courant 2020 un important projet de modernisation. L’ambition affichée à l’horizon 2026 est de parvenir à collecter plus de 90 % des déchets produits dans les cinq villes principales du sud du pays et d’en valoriser au moins 60 %.

À Porto-Novo, il n’existe pas d’unité de valorisation des déchets plastiques, dont on estime pourtant qu’ils représentent plusieurs milliers de tonnes annuellement.

Dans ce contexte, Gbobètô apporte sa pierre à l’édifice pour des villes durables et des emplois verts à travers son Comptoir du Plastique.

Initiative

Le Comptoir du Plastique vise à valoriser les déchets plastiques de type polyéthylène haute densité (PEHD) et polypropylène (PP).

À l’heure actuelle, Gbobètô s’attache à développer et pérenniser une activité de transformation intermédiaire des déchets plastiques en broyat, par la suite revendu à des industriels africains ayant pris un engagement éthique à réduire la part de plastique vierge utilisée dans leurs processus de production. L’équipe travaille donc à sécuriser ses approvisionnements et ses débouchés.

À l’avenir, Gbobètô souhaite développer une activité de valorisation finale où les déchets plastiques seront transformés en un produit fini pour le marché béninois, ce afin de créer plus de valeur et d’emploi localement.

Résultats

57 tonnes de déchets récupérées

51 tonnes de déchets valorisées

5 emplois pérennes créés pour des publics précaires

L'opération 2-en-1

Depuis Janvier 2020

Contexte

Pour la première fois au Bénin, l’État s’est emparé de la problématique de la gestion des ordures ménagères en lançant courant 2020 un important projet de modernisation. L’ambition affichée à l’horizon 2026 est de parvenir à collecter plus de 90 % des déchets produits dans les cinq villes principales du sud du pays et d’en valoriser au moins 60 %.

Dans ce contexte, l’État mise sur la sensibilisation des populations aux écogestes. Des campagnes d’affichage et des « causeries » sont déployées afin d’inciter les habitants à respecter le nouveau dispositif de collecte au porte-à-porte et de tri de leurs ordures. Le développement du tri à la source est prévu pour l’année 2022.

Dans ce contexte, Gbobètô apporte sa pierre à l’édifice pour la diffusion des gestes écocitoyens à travers son Opération 2-en-1.

Initiative

L’Opération 2-en-1 est un programme de sensibilisation à la pollution causée par les déchets et de mise en place du tri sélectif dans les écoles primaires publiques.

Tout au long de l’année scolaire, les écoliers sont invités à rapporter leurs déchets plastiques à l’école, au sein de locaux aménagés à cet effet.

Gbobètô récupère régulièrement les déchets rapportés pour les réinsérer dans des filières de recyclage, que ce soit au niveau de son Comptoir du Plastique ou des Recycleries.

L’ensemble des déchets plastiques récupérés par le Comptoir du Plastique est converti en subvention pour des projets socio-éducatifs au bénéfice des écoliers.

Résultats

3 communes impactées

10 000 écoliers sensibilisés

1,5 tonne de déchets plastiques récupérée

Vous souhaitez participer au développement d'une ville plus durable et inclusive ?

Contactez-nous ou inscrivez-vous à la newsletter.